vendredi 22 janvier 2016 à 20 h 30

Les réservations sont closes pour cet événement.

Si vous avez pu remplir et envoyer le formulaire, vous êtes assuré d'avoir de la place. Le formulaire n'est plus visible quand la salle est pleine.

Si vous réservez pour vous-même et d'autres personnes avec un autre nom, merci de remplir plusieurs fois le formulaire, pour chaque nom.

On ne peut pas modifier simplement une réservation déjà faite. Donc pour ajouter d'autres personnes il faut remplir un formulaire pour les nouveaux participants. Par contre pour supprimer tout ou partie d'une réservation merci d'envoyer un message via la page Contact

Lieu : Salle Camille Claudel à Dijon. Voir sur la carte.

Prix des places : 12 € / 8 € (étudiants, chômeurs). Le paiement se fera sur place (chèque ou espèces).


Escuelandina est une association fondée en 2013 par des lycéennes dijonnaises qui souhaitaient apporter une aide concrète à des écoles andines.membres_escuelandina
Elles confectionnent et vendent des objets artisanaux et des plats typiques dans divers événements – on les a vues au concert « Trio in Uno » – et c’est ainsi qu’en 2014 elles ont pu acheter du mobilier pour une école de la région de Puno et participer à la réfection d’une classe. En 2015/2016 c’est une école d’Irupana dans la région des Yungas (Bolivie) qui bénéficiera de leur action.

C’est dans cet esprit de solidarité qu’Escuelandina organise un concert exceptionnel de musique andine avec le duo formé par les frères Arguedas le 23 janvier salle Camille Claudel à Dijon.

photo_duo_arguedas

Carlos et Julio Arguedas sont des figures marquantes de la musique andine et il n’est pas exagéré de dire qu’ils ont révolutionné en Europe notre compréhension du monde andin en fondant le groupe Bolivia Manta en 1977.

Chacun des disques de Bolivia Manta a été un événement. Le disque « Wiñayataqui » a ainsi reçu le grand prix de l’académie Charles-Cros et « pach’ka »  le Grand Prix de l’Académie du disque français. Leur carrière a commencé en France mais leur renommée est désormais internationale

Leur secret ? Une mise en valeur fidèle du patrimoine musical andin qui passe par le respect des instruments utilisés, des formes musicales et de l’interprétation traditionnelle. Sans chercher à édulcorer ou à adapter la musique andine à nos oreilles européennes, les frères Arguedas ont fait confiance à l’universalité de la musique populaire. Beaucoup d’exigence aussi, dans les orchestrations et le choix des meilleurs interprètes boliviens.

Aujourd’hui Carlos Arguedas continue sa carrière en Bolivie et la réunion avec son frère Julio fait de ce concert à Dijon un événement unique pour tous les amoureux de la musique andine.